Avoir un lapin libre et propre

environnement propreté lapin liberté

Un lapin en liberté d’accord, mais que dit-on de la propreté alors ? Si déjà, c’est le souk dans sa cage, tu te demandes certainement ce que ce sera quand il pourra aller partout. Dans l’article d’aujourd’hui, je te donne quelques astuces pour rendre ton lapin plus propre et te donner un exemple avec le cas de Chipper, mon lapin. 

Le frein à la liberté : la propreté du lapin

La dégradation et la propreté sont les deux freins principaux qui peuvent t’empêcher de faire vivre ton lapin en liberté. C’est légitime, bien que tu ne devrais pas en avoir peur.

Les lapins, des animaux propres

Comme dans toutes espèces d’animaux (homme compris) il y a des individus plus soigneux que d’autres. Cette variation peut s’appliquer aux lapins, bien que par nature, ce sont des animaux propres. Certains lapins « rangent leur chambre » et se lavent continuellement. Chipper fait beaucoup sa toilette, il a toujours eu l’odeur de l’amour. 

La cage : un mauvais moyen pour apprendre la propreté à ton lapin

Ton lapin est en cage et fait des crottes et des pipis partout ? C’est plus que normal. Comment veux-tu qu’il apprenne la propreté en vivant sur ses toilettes ? Je te suggère vivement de te renseigner sur le mode de vie libre des lapins de compagnie.

Placer un bac à litière dans la cage

lapin cage litière

La première étape pour favoriser l’apprentissage de la propreté avec de libérer ton lapin, c’est de mettre une litière dans sa cage. Tu as sûrement remarqué, les lapins font fréquemment leurs besoins au même endroit. Ils ont la même faculté que les chats à avoir un coin toilette. Alors mets de la litière dans un bac que tu places dans sa cage au lieu de le mettre dans toute la cage. À l’endroit sans litière, tu pourras mettre un petit tapis, pour plus de confort.

C’est de cette manière que j’ai commencé mon évolution avec Chipper. L’idée de liberté m’était encore totalement étrangère et à su faire son chemin de manière progressive dans mon esprit. Tout est parti d’un bac à litière dans sa cage. 

Faire confiance à ton lapin

La seconde étape est de faire confiance à ton lapin. Laisse le sortir aussi souvent que possible, tu te plairas à le voir explorer et gambader partout. Tu as sûrement peur qu’il ne croque tes câbles, mange le papier-peint où je ne sais quoi d’autre.

Ta peur est fondée, car les seules fois où tu as sorti ton lapin de sa cage pour « essayer », il a gâché sa chance en croquant un câble et en faisant pipi sur le canapé. Mais qu’il est idiot ce lapin, tu étais tellement plein de bonne volonté.

C’est là que tu rentres dans un cercle vicieux. Tu sors ton lapin -> il pisse partout, car il ne sort jamais de sa cage -> tu le renferme dans sa cage. Et ainsi de suite, dès que tu le sors de sa cage.

Avec Chipper, c’était tout le temps ça. À chaque fois qu’il sortait, il pissait et dégradait quelque chose, donc ça m’énervait et je rapportais ça sur lui en l’enfermant. Mais c’est par la confiance que je suis sortie de ce cercle vicieux. Il faut laisser le temps au temps.

Astuces pour apprendre la propreté à ton lapin

litière lapin propreté liberté
  • Mettre le râtelier de foin au-dessus de la litière. Car le lapin mange et crotte en même temps. Tu ne me crois pas ? Mets du foin à un endroit où ton lapin ne vas jamais et reviens plusieurs heures après 😉
  • Remettre les crottes dans la litière
  • Faire stériliser ton lapin chez un vétérinaire spécialisé NAC. Ça peut beaucoup jouer, en particulier sur le marquage urinaire des mâles. Chipper faisait du marquage urine dans notre chambre, après sa castration, il ne la plus jamais fait.
  • Ne pas lui donner de couchette trop molle. Parce que sur un sol mou, les lapins ont tendance à uriner.

Si tu veux en savoir plus sur mon aventure au quotidien, je t’invite à suivre ces articles que je publie chaque jour.

Une chambre pour un lapin

Chambre lapin liberté

Il n’y a pas un mode de vie en liberté unique chez un lapin. Dans une maison, un jardin ou un appartement, les aménagements peuvent être très différents. Aujourd’hui, je vais aborder la liberté/semi-liberté sous un angle particulier : consacrer une chambre à son lapin.
Comme un enfant, il peut être tentant de placer l’espace de vie de son lapin dans une chambre. Je t’en parle aujourd’hui, car j’ai pu le tester à l’occasion des premières vacances de Chipper.

Un espace de vie propre à son lapin

Il est important pour ton lapin d’avoir un espace de vie qui lui est propre. Un endroit où il peut se sentir en sécurité, tranquille et avec ses repères. C’est primordial pour son bien-être de se sentir à l’aise quelque part, de pouvoir s’approprier un endroit.

Le choix de son espace

Un endroit tranquille

Pour ton lapin, le mieux, serait de lui faire son espace dans un endroit tranquille, à l’écart du bruit et de l’agitation.
En effet, ton lapin est un animal calme et il aime être au calme. Évite alors de lui infliger un environnement bruyant s’il ne l’a pas choisi. 

Un endroit accueillant

Ton lapin doit pouvoir se faire sa place dans l’espace que tu lui consacres. Il faut qu’il y soit bien accueilli. Tu peux y mettre son nécessaire : bol d’eau, râtelier, etc. Et n’hésite surtout pas à mettre des tapis partout pour que ton lapin ne glisse pas sur le sol en marchant.

La taille de l’espace 

Au début de l’installation de ton lapin en liberté, laisse-lui un espace réduit pour qu’il puisse y faire ses marques. 
Quand nous sommes arrivés dans la maison de vacances, j’ai dédié l’espace de notre chambre à Chipper.

chambre avec tapis lapin
Notre chambre dans la maison de vacances

Mais j’ai rapidement fait marche arrière, car cette pièce était beaucoup trop grande. Chipper commençait déjà à marquer son territoire avec son urine (sur le lit, c’était super à l’arrivée !). 

Je l’ai donc transféré avec son matériel dans une chambre 3 fois plus petite qui fait la liaison de notre chambre à la pièce de vie. Il s’est tout de suite senti plus à l’aise dans cette pièce, j’ai ramené un tapis de notre chambre pour qu’il puisse y gambader sereinement.

Chambre lapin
Chambre de Chipper durant les vacances

Température de la pièce

Pour ce qui est de la température dans la pièce, il est important qu’elle ne soit pas trop élevée, de 15 à 25°C. Un lapin se sent mieux dans un endroit frais que chaud. Veuillez donc aussi à ce que l’air de l’espace ne soit ni trop sec ni trop humide, ça peut causer des problèmes nasaux. 

Un espace sécurisé

Il est aussi important que les autres critères, l’espace de ton lapin doit être sécurisé. Protège donc tous tes câbles. Bloque les accès ou ton lapin pourrait se coincer. Enlève les objets qui peuvent blesser ton lapin. Et fait régulièrement le ménage, car tout ce qui est par terre est susceptible d’être avalé par ton lapin, ce qui peut poser de gros problèmes pour son transit.

Pour sécuriser la pièce de ton lapin, tu peux te référer à cet article.

Pourquoi choisir une chambre pour son lapin ?

Tout au même endroit

L’avantage de mettre ton lapin dans une chambre, c’est que tu peux y mettre tout son matériel : litière, foin, nourriture, brosses, médicaments, carnet de santé, caisse de transport, etc. De ce fait, le matériel ne sera pas éparpillé, tout saura où trouver ce dont tu as besoin même en situation de panique. 

Un espace pour ton lapin

C’est un espace à l’écart de toi où ton lapin peut vivre sa vie comme il l’entend. Un espace où il peut évoluer en toute quiétude. De cette manière, il n’est pas dérangé quand il dort, ni quand il mange. Cet espace confiné lui fera aussi du bien. Bien que ton lapin ai accès à tout ton appartement, c’est important de lui laisser un espace dédié, sa propre chambre, au calme.

Les avantages à consacrer une chambre à son lapin

  • Il est beaucoup plus à l’aise et serein.
  • En fonction de la curiosité de ton lapin il sera beaucoup plus amené à explorer
  • Il sera beaucoup plus en mouvement, à venir voir ce que tu fais et être dans la même pièce que toi (et c’est bon pour le transit).
  • Il pourra choisir de venir te voir ou non. Et choisir de dormir dans un lieu animé ou au contraire très calme.

“Et si mon lapin passe son temps dans sa chambre ?”

Ça n’est pas grave, il faut que tu l’acceptes. Mais garde à l’esprit que le lapin étant un animal grégaire, qui vit avec ses congénères, il aura besoin de compagnie. Si tu ne peux pas réfléchir à adopter un deuxième lapin, passe du temps avec lui.

“Et si je n’ai pas de chambre pour lui ?”

Si tu n’as pas de chambre autre que ta pièce principale (salon ou cuisine) à consacrer à ton lapin, ne le laisse surtout pas en cage. Le fait de ne pas avoir une autre pièce ne doit pas priver ton lapin de liberté. Tu peux très bien commencer par libérer de l’espace pour lui dans ta pièce principale. Il sera très heureux de vivre avec toi. Bien plus heureux que de vivre en cage.

L’espace de Chipper

Pour ce qui est de Chipper, sa pièce de vie à toujours été notre salon, dans l’appartement. Toutes ses affaires y sont, il y est à l’aise. 
Pendant nos vacances, il a dû changer de mode de vie. En effet, dans la maison de vacances, il avait sa propre chambre, où nous venions le voir en journée. J’avais peur qu’il ne se fasse pas à ce système, qu’il soit malheureux et stressé. Mais ce fut tout le contraire. De jour en jour, il s’épanouissait beaucoup plus que dans notre appartement. 
Je peux vous dire aujourd’hui, que Chipper avait l’air de beaucoup plus aimer ce système. Il explorait beaucoup plus,venait nous voir plus souvent. Il faisait beaucoup plus d’exercice. À tel point que j’ai eu peur pour son transit quand nous sommes revenus dans l’appartement.

Espace de vie de Chipper dans le salon

Après avoir testé une nouvelle liberté pour Chipper, je pense que lorsque nous aurons une pièce en plus, ce sera à envisager. Il n’est pas malheureux aujourd’hui, mais il avait l’air tellement plus épanoui avec une pièce calme juste pour lui. 

Changer la litière de son lapin

bac a litière, pelle et sac poubelle

Comment vous parler de mon quotidien avec Chipper sans vous parler du jour du changement de litière. Ce moment de non-plaisir tant olfactif que visuel. Hélas, sa mignonerie au quotidien se paye en crottes et pipi à changer plusieurs fois par semaine. Tout au long de ces 8 années avec Chipper, j’en ai changé des litières… Entre le temps que l’on perd et l’odeur nauséabonde dégagée, je vous garantis que si j’avais pu l’éviter je l’aurais fait. Mais tenant trop à mon petit lapin, il fallait bien trouver une solution pour que ça me prenne moins de temps et que ça sente moins mauvais. Avec un animal, il y a beaucoup d’expérimentations (en douceur) à faire pour trouver ce qui nous convient.

Mais si tu es sur ce blog aujourd’hui, c‘est que tu cherches une méthode pour aller plus vite et réduire les odeurs de la litière de ton lapin. Tu as de la chance, je ne vais pas te laisser patienter 8 ans pour cela. Il y a de quoi désespérer, mais quand on aime on ne compte pas !

2 à 5 minutes pour changer la litière !

20 minutes : le début d’une grande épopée

Quand j’ai eu Chipper jusqu’en 2015, je changeais sa litière tous les 1 ou 2 semaines (je ne recommande pas). Je te laisse imaginer l’odeur qui s’en dégageait et le temps que ça me prenait, 20 minutes à peu près. A cette époque je m’en fichais car tout ce qui m’importait était de retourner le plus vite possible à mes jeux vidéos. 

J’utilisais en guise de litière des copeaux de bois, dont la nocivité n’est plus à prouver, dans le fond de sa cage. J’en mettais beaucoup pour bien l’étaler dans le fond de la cage. Bonjour l’économie et l’écologie. Morceaux de bois tranchants, parfumés à je ne sais quelle odeur de WC, peu absorbante et mauvaise pour les voies respiratoires de Chipper, cette litière avait tout pour plaire !

10 minutes : une avancée cosmique sans pareille 

Pour gagner du temps, ma petite soeur m’a parlé du fait que certaines personnes utilisaient un bac à litière pour leur lapin dans leur cage. Trouvant cette idée astucieuse, j’ai acheté un bac à 6€, et ce fut une révélation. Je mettais 2 fois moins de temps, mais l’odeur était toujours présente ! J’ai de ce fait pu voir que Chipper faisait la majorité de ses besoins au même endroit (pour mon plus grand plaisir). 

En guise d’illustration, tu peux voir une photo de Chipper dans son ancienne cage il y a quelques semaines. Il y est pour le transport uniquement. Autant vous dire que le peu de temps qu’il y a repassé, il a détesté de suite !

Cage avec bac à litière lapin
Chipper dans son ancienne cage le jour du départ en vacances.

2 à 5 minutes : l’ultime révélation

Ce que tu va lire va changer le cours de ta vie. Le continuum espace temps va se contracter sous le poids de ce secret.

Mon secret pour changer aussi rapidement la litière de Chipper ? La changer plus souvent !

Oui, oui, je sais. C’est tout. Je vous vois venir : « Elle est bien marrante cette Mariline de nous donner cette astuce vieille comme le monde ». Mais c’est que c’est très facile à dire de changer une litière plus souvent, très facile. Mais la réalité est tout autre, j’y ai goûté. Je ne suis pas toujours parfaitement dans les temps que je me fixe à chaque fois. Et toutes ces fois, poussée par Mr Procrastination (oui forcément un homme pour remettre le « ménage » au lendemain), je me dis que j’aurais mieux fais de suivre mon conseil quand je vois le temps filer et l’odeur s’installer.

Si tu changes la litière de ton lapin 2 à 3 fois par semaine, tous les 2 à 3 jours, tu gagneras un temps fou ! Si j’y passe 5 minute c’est parce que je purifie le bac litière avant de le remplir.

Ma routine de changement d’une litière de lapin

Je te donne aujourd’hui ma routine propre au changement de la litière de Chipper. Avec cette routine, je passe moins de temps à changer la litière et ça ne sent rien.

Pour suivre cette recette tu auras besoin de :

  • Eau
  • Vinaigre blanc/ vinaigre d’alcool
  • Sacs poubelle 3L /5L
  • Pelle à litière
  • Essuie-tout
  • Bouilloire

La recette

  1. Occuper ton lapin quand il fait le fou et qu’il est très intrigué par ce que tu fais. Ne pas négliger cette étape car ton lapin appréciera sauter dans le bac pendant que tu enlèvera la litière usagée, toi tu appréciera moins en revanche.
  2. Préparer le matériel nécessaire : petit sac poubelle et pelle à litière. Faire aussi chauffer de l’eau dans la bouilloire avec un peu de vinaigre blanc.
  3. Transvaser la litière usagée dans le sac poubelle. Essuyer le bac avec un essuie-tout.Jetter l’essuie-tout (usagé) dans le sac poubelle et fermer celui-ci.
  4. Nettoyer le bazar environnant (foin, crottes, morceaux de litière).
  5. Verser délicatement le mélange d’eau bouillante et le vinaigre dans le bac, sans se brûler. Laisser agir quelques secondes et frotter avec une éponge. Rincer le bac et l’essuyer.
  6. Placer la litière (propre) dans le bac. Remettre du foin dans le râtelier prévu à cet effet.

Les avantages de cette routine

  • La bouilloire est nettoyée 1 à 2 fois par semaine.
  • Ton lapin peut vite retourner faire pipi et manger son foin tranquillement.
  • Tu ne sent pas les odeurs d’urine et de crottes.
  • Tu ne perds plus ton temps, et (très important) tu n’as pas la sensation de perdre ton temps.

Pourquoi changer régulièrement la litière de son lapin ?

Il est très important pour toi et ton lapin de changer régulièrement sa litière. Pour ton confort personnel, l’odeur d’une litière sale n‘est pas vraiment agréable. Ton lapin est un animal propre et qui aime la propreté. Si tu ne changes pas régulièrement sa litière, il risque d’attraper des maladies et d’être frustré par cette mauvaise hygiène.

Ce qu’il faut garder à l’esprit 

Rien de tel pour positiver. Ce n’est certes un plaisir pour personne mas ça sent toujours moins fort qu’un chat pour autant de mignoneries.

Et si la litière de mon lapin c’est le fond de sa cage ?

Il en va de ton propre intérêt de changer pour un système avec bac à litière mobile. Je ne suis pas pour les lapins enfermés en cage, mais au moins dans ce cas, ton lapin ne vit pas sa vie sur ses toilettes. Je te conseille aussi de consulter mon article sur la vie d’un lapin en liberté dans un appartement.

Les avantages d’un bac à litière pour lapin

Tu réfléchis à acheter un bac à litière (de chat) pour ton lapin ? Voici une petite liste (non exhaustive) des avantages :

  • Tu y mets beaucoup moins de litière
    • Le bac à litière de Chipper mesure 36cm x28 cm. Son ancienne cage mesure 96cm x48cm. J’ai au moins divisé par deux la quantité de litière. Ça peut te permettre d’en acheter une de meilleure qualité.
  • Convient mieux à l’hygiène de ton lapin. Il est plus sollicité à faire ses besoins au même endroit. Quand tu regarde les crottes de lapin dans la nature, elles sont presque toutes au même endroit.
  • Prend moins de temps à changer
  • Ne coûte pas cher, 2€ à 8€ pour un simple bac (comme celui-ci).

Un lapin en appartement

environnement d'un lapin en appartement

Dès aujourd’hui, je lance un nouveau rendez-vous, une série d’articles quotidiens intitulée : Un lapin au quotidien (ULAQ). Pourquoi cette série ? En dehors des articles qui sortent sur des thèmes généraux, je souhaite vraiment vous faire partager mon quotidien avec mon lapin, Chipper. Ce sera l’occasion d’aborder beaucoup de sujets et d’interrogations que vivent les « parents » de lapins au quotidien. Aussi, j’espère que cette série te donnera l’envie, comme moi, d’avoir un lapin en semi-liberté/liberté.

Après cette petite introduction, laisse-moi te présenter le sujet du jour : avoir un lapin en appartement.

La vision du lapin dans la société

On commence fort ! Si j’aborde ce sujet avec toi aujourd’hui c’est parce que j’entend souvent dire beaucoup de choses sur la façon dont un lapin doit vivre mais presque jamais sur une vie possible en appartement

De petits esprits pour de gros préjugés

«  La place d’un lapin c’est au jardin », « la place d’un lapin c’est dans une cage » ou encore « Le lapin ? A la casserole ! » 

On passe très souvent d’un extrême à l’autre et c’est très manichéen. Soit les gens sont contre ou alors ils sont pour les lapins en liberté. Les avis divergent autant que sur notre président !

Les personnes qui n’ont pas de lapins savent toujours mieux que moi ce qui est mieux pour Chipper et se permettent de juger notre mode de vie

Il y a aussi des personnes qui sont surprises, qui ne savaient pas qu’un lapin pouvait vivre en liberté et y sont finalement favorable. Puis il y a les personnes qui ne cautionnent pas du tout au départ, ayant de nombreux préjugés. Mais qui lorsqu’ils rencontrent Chipper sont aussitôt attendris.

Quand tu as un lapin, tu doit faire face a beaucoup plus de jugement que lorsque tu as un chien ou un chat. C’est un animal encore méconnu de tous. Ou alors les personnes ayant déjà eu un lapin en cage se sentent jugés par toi, ce qui n’est pas le cas. Soit les personnes sont ouvertes d’esprit soit elles ne le sont pas. Si tu es ici, c’est que tu es ouvert d’esprit et que tu as envie d’en savoir plus sur les lapins. 

L’aménagement d’un lapin en appartement

Dans notre appartement, Chipper à son petit coin. Il vit en liberté dans l’appartement, mais la majorité de son temps il le passe dans son petit coin ou sous la table basse.

Voici à quoi ressemble l’environnement de Chipper :

De la curiosité à l’éveil

Quand tu as un lapin en liberté dans ton appartement, les personnes te posent beaucoup de questions, par curiosité ou pour appuyer leur position. Personnellement ça ne me gène pas de répondre à ces questions, parce que ça peut montrer le lapin sous un jour meilleur à certaines personnes.

« Ça doit sentir mauvais chez toi ?  » 

litière d'un lapin en appartement

Chez moi, la litière de Chipper ne sent pas, car je la change régulièrement. Tous les 2/3 jours à peu près. Vous voyez sur la photo qu’il est temps que je la change. Après ça dépend aussi de la litière utilisée. Pour ma part, j’utilise des granulés de bois à cheminée non-résineux, qui ont un très fort pouvoir absorbant. Il n’y a donc aucune odeur et les pieds de Chipper restent au sec. De plus, Chipper est propre et n’urine que dans sa litière. Pour ce qui est des crottes il y en fait quelques-unes en dehors de la litière, mais le gros y est !

« Tu le sors dehors des fois ton lapin ? »

Question que l’on me pose tout le temps. Chipper n’a pas eu la même fréquence de sortie aux différents moments de sa vie. 

Je te fais donc un petit historique. En 2015, dans notre premier appartement, Chipper était tout le temps en cage. Je le sortais sur la pelouse du Château de Caen (juste en bas de chez nous) quand il y avait du beau temps. Hormis son harnais qui le gênait, Chipper semblait plutôt à l’aise en extérieur. 

sortie d'un lapin en appartement

Quand nous avons déménagé en 2016 dans le 2nd appartement à mesure qu’il gagnait progressivement en liberté, j’entendais de plus en plus parler du VHD 1 & 2, la maladie hémorragique du lapin. J’ai donc fait vacciner Chipper pour le faire sortir dans le parc au pied de l’immeuble. 

Si moi j’étais vraiment contente de le sortir dehors, que tous les passants s’arrêtait pour regarder, Chipper était totalement stressé et toujours aussi gêné par son harnais. Pour sa santé, j’ai décidé d’arrêter de le promener. Ca me manque de le sortir dehors, mais je sais que c’est pour son bien et qu’il est mieux dans sa petite maison avec ses propres repères.

« Ton lapin ne mange pas les cables ? »

Alors.. Chipper est un lapin très sage et calme. Il ne dégrade jamais rien, sauf en cas de stress et de frustration. Par exemple quand mon frère l’a gardé pendant une semaine, il a beaucoup dégradé le tapis de la salle. D’ordre général, quand quelque chose change dans son environnement, il va s’y attaquer et après ça finit par se tasser. 

Il y a bien sur d’autres questions, mais ce sont les plus récurrentes.

Il est important d’en parler

C’est important pour moi d’en parler parce que quand Chipper était en cage, c’est ce genre de témoignage qui m’a fait prendre conscience des autres modes de vie d’un lapin et que mon Chipper était en mode survie. Il y a bien sûr des cap psychologiques à passer pour arriver à laisser son lapin se promener chez soi comme un chat et réussir à le considérer comme un animal de compagnie affectueux et aimant.

Un lapin en liberté dans un appartement c’est possible

Les bienfaits de la liberté pour un lapin

Depuis que Chipper vit en liberté dans mon appartement, il est beaucoup plus apaisé, notre relation est plus forte que jamais. Et puis ça fait tellement de bien de le voir évoluer, vivre sa vie et prendre confiance en lui de jour en jour. 

Donner de la liberté n’est pas compliqué

lapin en cage avant liberté en appartement

Si tu as un lapin actuellement en cage, sans jugement, je t’invite à te renseigner sur les autres modes de vie du lapin. Chipper aussi a été en cage (comme sur cette photo de 2016), je comprend tes réticences et craintes. Mais crois moi, donner de la liberté à ton lapin chez toi n’est pas si compliqué. Il n’y pas besoin de beaucoup de moyens et tu ne gagnes rien à attendre le bon moment, car c’est toujours le bon moment. Commence par des petites choses, comme laisser ouverte la cage plusieurs heures par jour sous ta surveillance et tu verras la différence, je te le garanti !

Le plus génial quand on a un lapin en liberté dans son appartement dans le rapport aux autres, c’est de voir leur curiosité grandir et leur avis changer, devenir plus neutre. Et surtout, lorsque l’on voit autour de soi des personnes changer les choses avec leur lapin ou avoir un lapin en semi-liberté, grâce à ses conseils