Mon lapin perds ses poils : la mue

mue lapin/ perte poils lapin

Dans le cadre du nouveau rendez-vous « Un lapin au quotidien », je vais te parler aujourd’hui de la perte de poils chez le lapin. Si tu as un lapin tu es obligatoirement passé par les questionnements suivant : «Mais d’où sortent tous ces poils ?», « pourquoi lorsque je passe l’aspirateur, le lendemain, j’ai l’impression de n’avoir rien fait ? » ou « c’est grave docteur ? ».

Ton lapin perd ses poils ? Pas de panique, il fait tout simplement sa mue. Souvent liés aux changements de saison, les lapins comme d’autres animaux ont une fourrure vivante. Ton lapin perd une grosse quantité de poils, c’est normal, du moment qu’il y a de nouveaux poils prêts à prendre la relève. 

Garde ton calme, c’est que des poils 

À chaque mue, mon compagnon et moi sommes apostrophés par les monticules de poils enlevés chaque jour. D’ailleurs, ne te surprends pas à dire plusieurs fois par jour pendant les périodes de mue : «Ah, je pourrais faire un pull avec tous ses poils !».

Avec le temps, on apprend à vivre avec les mues de son lapin. Comme les menstruations qu’on redoute et qui arrivent toujours plus vite que prévu. Tu auras certainement des petits passages à vide à devoir passer l’aspirateur 3 à 4 fois par jour. Énervé de voir des touffes de poils se baladant dans ton salon comme les boules de « paille », virevoltants, dans les films de Cow-boys. Mais ne t’en fais pas, on passe tous par là !

virevoltants
Source Giphy.com

Mais il faudra trouver ton calme intérieur et ne pas déplumer ton lapin de manière frénétique et compulsive. Je vois déjà les non-propriétaires de lapin rire et crier à l’exagération, se moquant de notre détresse. 

Et pardonne à ton lapin de contrecarrer tes plans d’un intérieur propre et soigné. Il  n’y est pour rien.

Pourquoi mon lapin perd ses poils ?

Le cycle pilaire du lapin

Le pelage du lapin est vivant, il répond au cycle pilaire. Les poils du lapin naissent, évoluent et meurent, tout ceci de manière cyclique. 
De leur naissance jusqu’à leur taille et densité maximale, les poils sont vivants. Pendant une saison environ, les poils sont morts, mais ne tombent pas encore. Ils doivent attendre d’être délogés par les nouveaux poils. C’est lorsque les nouveaux poils sont arrivés en surface que les anciens poils (ceux qui sont morts) tombent, ce phénomène, c’est la mue.

Combien de temps dure ce cycle ?

La durée du cycle varie en fonction du lapin et de facteurs externes. En effet, d’une race de lapin à une autre, la durée peut varier, de 4 à 6 mois. L’âge et le sexe peuvent aussi être des facteurs de mue différenciant les lapins. Certains lapins ont 2 mues par an. Concernant Chipper, ce sont plutôt 3 à 4 mues par an. 

La mue peut-être déclenchée par des facteurs externes au lapin. Son alimentation, son taux de stress et son environnement peuvent être une cause de mue chez le lapin. Il semblerait que la mue du lapin, dite « saisonnière » se produit suite aux variations de durée d’ensoleillement d’une journée.

Mon lapin perd ses poils, est-ce que c’est dangereux ?

La perte des poils de ton lapin est un phénomène naturel. Tu le verras perdre des poils toute sa vie. Le danger ne réside pas dans cette perte de poils, qui en elle-même ne représente aucun danger. 

Les dangers de la mue

Le problème, c’est que ton lapin, en faisant sa toilette, avale des poils morts, comme un chat pourrait le faire. À la différence, un chat déglutit une boule de poils, il n’a donc pas à digérer ses poils. Le lapin, lui, ne peut pas vomir. Tout ce qui entre dans sa bouche n’en sort qu’après digestion. 

La encore, tu te dis que la nature a sûrement tout prévu pour pallier à ce problème. Oui, mais un lapin sauvage ne mange pas de granulés secs. 
Les poils et les aliments secs peuvent s’agglomérer dans son estomac. Soit tout ceci sera évacué naturellement, comme on le voit avec les chapelets de crotte. Ce sont des crottes liées aux autres par des poils. Ou alors cette agglomération de poil et aliment sec peut entraîner un blocage, un arrêt de transit, ou trichobézoard, mortel chez le lapin si ça n’est pas traité à temps.

Que faire quand mon lapin perd ses poils ?

Quand ton lapin perd ses poils il est important d’y accorder une attention particulière. Surtout si ton lapin à une robe à tendance angora. En effet, tu va devoir brosser ton lapin. 

Je te vois venir « brosser, pff facile ». Détrompe-toi. Déjà il vous faudra trouver LA brosse. Tu auras tout gagné si ton lapin adore que tu le bichonne en le brossant. Ou alors tu auras presque tout perdu (l’amour propre reste), si tu as un lapin sauvage comme mon Chipper, qui ne se laisse pas faire ou s’énerve quand tu essaye d’enlever ses poils morts. Cependant même si ton petit n’aime pas ça, tu dois quand même le brosser, pour son bien. 

Afin d’éviter l’arrêt de transit, tu devras aussi avoir une attention particulière pour son hygiène de vie. En effet, vérifie qu’il boive suffisamment d’eau, mange de la verdure, n’insiste pas trop sur les granulés en cette période. Par ailleurs, il faut impérativement que ton lapin soit en mouvement, qu’il fasse de l’exercice pour bien dynamiser son transit.

L’arrêt de transit de Chipper

Concernant Chipper, je n’ai jamais vraiment fait attention à sa mue avant juillet 2017. Ça ne m’inspirait que de la saleté, des poils partout, une mue qui ne doit intervenir que deux fois par an devenait beaucoup plus fréquente et ça nous embêtait mon conjoint et moi. J’essayais d’enlever le maximum de poil avec mes mains pour éviter de passer l’aspirateur constamment.

Et tout à changé en juillet 2017, Chipper à été emmené d’urgence chez le vétérinaire pour un arrêt de transit. Il était presque sans vie, ne bougeait plus, ne mangeait plus. Je l’ai visité tous les jours de son hospitalisation. Au bout de trois jours, il a pu rentrer à la maison, mais il n’était pas plus vigoureux pour autant. C’était horrible de le voir aussi faible. Il a fallu plusieurs jours avant qu’il ne se stabilise. Maintenant, tout va mieux, je prends les mues de Chipper beaucoup plus au sérieux. 

N’attends pas qu’il arrive quelque chose à ton lapin pour commencer à prendre conscience du caractère dangereux de ses mues. Si tu applique mes conseils tu n’aura certainement jamais à connaître mon ancienne situation.

Sources :
https://margueritecie.org/IMG/pdf/La_mue_-_Magazine_Lapins_No4.pdf
https://www.ladureviedulapinurbain.com/mue.php
http://www.ffc.asso.fr/ffc/decouvrons-le-lapin/la-fourrure/184-le-cycle-pilaire-la-mue

Partager l'article :
  •  
  •  
  •