Un lapin : des responsabilités au quotidien

lapin papillon

Avoir un lapin, c’est vraiment super. Des beaux moments tout ça. Beaucoup d’enseignements et de prises de conscience. Mais ce à quoi l’on ne pense pas lorsque l’on face à des lapins tous mignons dans l’animalerie, c’est bien aux responsabilités. S’occuper d’un lapin convenablement, fait grandir

J’ai toujours eu des animaux, chien, chat, hamsters, cochons d’Inde et un lapin. Je ne me suis vraiment sentie responsable que de Chipper. Il a fallu que je grandisse pour pouvoir lui offrir la vie qu’il méritait.

On ne parle pas assez des responsabilités qui accompagnent l’adoption d’un lapin. C’est pourquoi l’adoption doit être réfléchie. Pas de lapin en cadeau de Noël par pitié. Avoir un lapin, c’est devoir penser à lui avant toi.

Responsabilité n° 1 : la litière du lapin

Eh oui, si toi, tu n’as qu’a tirer la chasse d’eau en sortant des toilettes, pour ton lapin, c’est bien plus contraignant. Si tu ne changes pas la litière, personne ne va le faire à ta place. Et si tu ne changes pas la litière, ton lapin peut attraper toutes sortes de maladies, des vers, etc. D’autant plus que pour un animal aussi propre que le lapin, c’est un supplice de devoir vivre dans un environnement sale.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais tu verras. Au départ, tu te fixeras un changement tous les 2 jours, puis 4 jours, puis une semaine. Ne prends pas les changements de litière à la légère, c’est très important.

Responsabilité n° 2 : nourrir ton lapin

Ça va te sembler d’une évidence criante, mais oui, tu dois nourrir ton lapin. Et si tu ne penses pas à nourrir ton lapin, il ne pourra pas s’alimenter et risque de mourir de faim ou d’un arrêt de transit. Tu ne peux et ne dois pas procrastiner (remettre au lendemain) cette tâche. Ton lapin doit avoir de l’eau et du foin à volonté. C’est ta mission de faire en sorte qu’il ne manque de rien. Car il n’a pas demandé à être là.

Tu dois penser à qui va nourrir ton lapin quand tu t’absenteras. Lorsque je partais en voyage scolaire, je n’avais aucune idée de comment et par qui serait nourrit Chipper, parce que je m’en fichais totalement, je n’étais pas responsable. Il en a essuyé des plâtres mon pauvre lapin. Mais tout es possible, on peut tout changer si on le veux vraiment. 

Responsabilité n° 3 : amener son lapin chez le vétérinaire

Tu t’en doutes peut-être, mais le lapin est un animal de compagnie, de ce fait, tu dois l’emmener chez le vétérinaire pour vérifier que tout aille bien. Avant ses 5 ans, Chipper n’était jamais allé voir le vétérinaire. Il me semblait même impensable d’aller en consulter un pour un lapin. 

Oui dans la tête de certaines personnes (dont je faisais partie), les animaux suivant ne méritent pas de consulter un vétérinaire : hamsters, lapins, cobayes, poissons, poules, cochons d’Inde, rats, etc.

Pourtant certains de ces animaux sont auscultés par des vétérinaires dans des animaleries. Un animal malade quel qu’il soit mérite l’attention de son propriétaire et d’un vétérinaire. 

Un lapin coûte très cher lorsqu’il tombe malade. Très très cher. À titre d’exemple, pour son arrêt de transit, Chipper est resté 2 ou 3 jours chez le vétérinaire et en est ressorti avec une belle note d’hôtel. 493€ pour les soins et l’hospitalisation et 75€ pour le scanner la semaine suivante. Il faut avoir les reins solides ou une bonne mutuelle pour animaux. Ne pensez pas que « parce que c’est un petit animal ça ne coûte pas cher », c’est complètement faux, bien au contraire.

Pour trouver un vétérinaire spécialisé dans les NACs, clique ici.

Responsabilité n° 4 : s’occuper de son lapin et le faire garder

Un lapin en guise de décoration, ça passe ou pas ? Achetez-vous une peluche ça fera moins de crottes. Tu penses à prendre un lapin, car tu n’as pas assez de temps libre pour prendre un chien ? Alors ne penses plus. Un lapin a besoin de beaucoup d’attention et de compagnie. Il aura aussi besoin d’un autre copain lapin pour ne pas se sentir seul. 

Tu verras au fur et à mesure du temps passé avec lui, que ton lapin tient beaucoup à toi et ta présence. Un lapin peut mourir de solitude et d’ennui. Lorsque tu t’absentes plus d’une journée pense à demander à quelqu’un de visiter ton petit, pour qu’il ne se sente pas abandonné. Si tu penses à faire garder ton lapin, je te suggère de visiter cet article. Tu l’auras compris avoir un lapin implique de lourdes responsabilités. Ce n’est pas parce que ce n’est pas un chien, que ton lapin est moins important. Réfléchis bien aux responsabilités que ça engendre avant d’adopter un lapin.



Partager l'article :
  •  
  •  
  •